Focus

Histoire d’amour de la famille Saban et du Bèlè dit de Baspwent – 2 e partie

Suite du 1 er article consacré à cette famille emblématique d’une tradition du Nord Atlantique de la Martinique : le Bèlè dit de Baspwent.

Julien SABAN2
Julien SABAN

Roger Saban (dit Alex) est un puits de science du Bèlè de Basse Pointe et vous explique très clairement les détails techniques , l’histoire mais aussi les fondements même qui permettent de mieux comprendre la pratique de cette tradition. Il nous explique par exemple le travail très marqué de la jupe (très proche de celui du Bèlè Lisid , cf article précédent ) ou encore que le tanbouyé marquent les temps forts au sol et jamais en l’air. Il est à noter une différence importante avec le Bèlè du sud puisque dans le Nord Atlantique (Basse Pointe et Lorrain) c’est le tambour qui indique les pas aux danseurs alors qu’au Sud c’est l’inverse.

Danielle SABAN
Danielle SABAN

 

Michel SABAN
Michel SABAN

Roger donc, nous explique aussi que l’association Carrefour de Tivoli tient à faire perdurer la tradition du Bèlè de Basse Pointe mais n’a pas hésité à la faire évoluer. Le but était de garder à l’esprit que le Bèlè a toujours été une culture vivante donc en perpétuelle évolution mais que comme pour toute transmission, les racines sont gardées en mémoire et enseignées. Cette évolution se traduit par exemple par le changement de la chorégraphie habituelle des Bèlè Baspwent puisqu’au lieu de monter au tambour en restant sur 2 colonnes, les danseuses viennent s’aligner avec les danseurs sur une seule file…bien plus pratique pour les prestations en public par exemple comme vous l’explique ces schémas ce qui ne dénature absolument pas la chorégraphie…

Plusieurs danses que nous vous ferons découvrir au fur et à mesure caractérisent le Bèlè Baspwent donc les principales sont :

  • Le Kozak Bèlè
  • Ladja Bèlè
  • Belya
  • Bidjin Bèlè
  • Gran bèlè (très proche de celui de Sainte Marie mais avec une entrée en rond)
  • Bèlè kadryé
  • Bèlè koumandé
  • Ting Bang
  • Kalennda ( version très différente de celle de Sainte Marie)

Nous espérons qu’au travers de ces articles consacrés au Bèlè de la Martinique, vous appréciez de découvrir, re découvrir et surtout apprécier une tradition ancestrale dont certains des plus éminents spécialistes locaux proposeront très prochainement des cours ou stages sur Jolydays.

Juste après les photos, vous trouverez deux vidéos de Bèlè Baspwent à visionner absolument tant c’est magnifique !

A très bientôt !

Miguel, Jolydays

« Identifier puis reconnaître pour personnifier et ensuite admirer… »

le 1 er volet ici : http://blog.jolydays.com/lhistoire-damour-de-la-famille-saban-et-du-bele-dit-de-baspwent/

Alex Danielle SABAN et SINKE COMP

Les vidéos :

 

 

 

Leave a Comment