15033763_1303519213001509_2090235512_n COMP
Focus

Focus Clara Desportes 2 e partie : Danseuse Bèlè en-ga-gée !

Focus Clara Desportes, suite                    15045817_1303519216334842_649703651_n

Pour Clara, Bèlè rime avec nous (elle ne parle jamais d’elle même sans parler des autres…jamais…)

Elle cite donc très vite  ses références ou modèles comme la grande Linda Sainte-Rose ,ou Lydie Jean-Charles ou même Manuela Bapté (ancienne animatrice Tanbou Bo Kannal basée depuis dans l’hexagone et très active également dans la région lyonnaise avec Bèlè Set’Art) et pour le Bèlè Lisid Manuela Andéol dont elle dit : quand elle danse , je m’assoie et je regarde …tout est dit.

Elle n’oublie bien sur pas les danseurs (Kavalyé) dont ses préférés sont Saïd Dru , Lionel Beuze , Mickael  Raumaville ou Axel et Jean Noel Coyan, Simon Lavenaire, Klody Minnin

Magnifiques kanman (postures) de Clara

clara a fond cropé            

Clara adore accompagner des personnalités connues comme Georges Dru , Christophe Frontier , Relta Risal-Rodap , Jean Laurent Zaïre, Victor Treffre…quand on vous dit que cette femme est très généreuse…il a fallu l’arrêter !

Femme très active, Clara Desportes participe très souvent à l’organisation de « moman bèlè » notamment à la Saveur des Pitons à Balata (FDF) ou à l’Ermitage (FDF) et surtout DU grand moment de l’année, le 22 Mai ,avec Katia Perrichon son amie de toujours,dans un lieu mythique Kaye Klodèt’ (dans la maison de Claudette) – voir les 3 vidéos pour sentir la chaleur du Bèlè dans ces soirées.

Clara est aussi très investie dans l’évènement – Bèlè Mawon – créé par une personnalité connue du Bèlè et notamment sur Fort de France – en la personne de Lionel Beuze, où le concept de « moman bèlè » organisées de manière impromptue, éphémère et sans lieu défini (la plupart du temps sur le bord de mer de Fort de France appelé « Bod’Lanmè »). Seul un réseau d’habitués est informé souvent à la dernière minute du lieu et surtout sans autorisation (d’ou le Mawon…).

Le concept des fêtes éphémères adapté au Bèlè, excellente idée non ?!

clara noir et blanc COMP bel kanman 4 redim

 

 

 

 

 

 

 

 

bel kanman 3 redim

Pour conclure ce focus, nous dirons que nous avons vu en Clara un mélange de fougue certes mais aussi de grâce, de gentillesse, d’humilité et de générosité et ce fut un réel plaisir pour nous de faire ce focus sur l’une des figures les plus emblématiques et actives du Bèlè de Martinique.

Ce qui ressort vraiment de l’interview de cette belle jeune femme, très passionnée , très volubile dès qu’il s’agit de Bèlè (essayez de l’interrompre quand elle est lancée pour voir !) , c’est une grande humilité personnelle et un grand amour pour le Bèlè bien sûr mais il s’agit d’un amour très concret…qui se manifeste au travers de celles et ceux qui le portent – le « peuple Bèlè » et des moments qui LE rassemble.

Crédit photos : Serge Monroc (N&B) et  Valou Fitte-Duval 

Miguel, Jolydays

« Identifier, reconnaître, personnifier, admirer… »

Début de l’article : Article Clara Desportes 1 ère partie

Miguel Etienne-Pain

Miguel Etienne-Pain

Rédacteur en chef

2 Comments

  1. Belle initiative que ce focus qui permet de mettre en avant les enfants du pays Martinique qui conserve notre culture . Clara est une magnifique danseuse qui vit et respire le bèlè. Il est vrai qu’elle reste très modeste , mais elle est pour moi la meilleure danseuse de bélé, chère a mon coeur.
    A quand un focus a Lydie JEAN-CHARLES grande dame , magnifique danseuse et pédagogue de bélé de l’AM4.

    1. Bonjour et merci pour ce commentaire de connaisseuse 🙂
      Il est question oui de faire un focus sur les grandes danseuses et danseurs Bèlè de Martinique, Linda Sainte Rose par exemple ou Manuela Andeol pour le Bèlè Lisid.
      A bientôt !

Leave a Comment