plage
Destinations

la Guyane ou l’Art du Vivre Ensemble

Nous l’avons dit en début de semaine : on  entend souvent parler de la Guyane pour des raisons peu glorieuses …violences, orpaillage sauvage, immigration clandestine mais la Guyane (la Gwiyan) ce n’est pas que cela …loin de là !

Outre le folklore guyanais plus connu du Carnaval et des célèbres Touloulou (femmes masquées lors de bals dansants) , c’est le peuple et la diversité guyanaise qui en font une destination à part…

guyane3
Visages de Guyane

 

L’Amazonie , ou l’Or Vert, regorge de richesses et de découvertes que nous vous invitons également à découvrir.

guyane5

                                                                                    Le célèbre singe Kwata

D’une superficie égale à celle du Portugal (92 000 km2) , sa population n’est pourtant que de 250 000 habitants, d’origines très diverses.

En effet, pas moins de 25 groupes ethniques cohabitent et parlent jusqu’à 25 langues différentes…sans aucun problème.

Aucun groupe n’est réellement majoritaire et à vrai dire lorsque 2 personnes de groupes ethniques différents en viennent à parler, les langues utilisées sont le créole guyanais et le français.

En Guyane vous rencontrerez donc des Guyanais Métis ,Français métropolitains ,Haitiens , Aukans (Ndjuka),Guyanais blancs , Surinamiens créoles, Chinois hakka, indo caribéens , Brésiliens blancs, Saramacca, Latino-Américains, Hmong,  Caribéens javanais ,Afro guyanais, Kali’nas, Arabes libanais , Wayampi ,Wayana, Péruviens, Emerillons , Palikours, Arawaks

 

Tous ces peuples cohabitent et finissent par ne faire qu’une seule identité : le peuple guyanais…magnifique n’est ce pas ?!

guyane6
Miss France 2017

Les européens sont soit des «métropolitains» (appelés aussi Métros), qui ne parlent généralement que le français soit des «permanents» (Guyanais blancs), c’est-à-dire les descendants des anciens colons, qui parlent souvent le français et le créole guyanais (le terme européen est utilisé au sein continental car comme chacun sait, la Guyane fait bien entendu parti de l’Europe).

Bon nombre d’immigrants créoles sont également dans le pays depuis fort longtemps surtout des Martiniquais (arrivés après l’éruption de la Montagne Pelée en 1902), des Guadeloupéens et un certain nombre de Réunionnais. Le créole guyanais est linguistiquement proche des créoles de Martinique, Guadeloupe ou de la Réunion et  l’intercompréhension ne pose donc pas beaucoup de problèmes. Un Martiniquais, un Haïtien, un Saint-Lucien, etc., comprendra assez facilement le créole guyanais.

Concernant les noirs marrons, il s’agit principalement des Boni, Djuka , Saramaca , Bushinengué et les Alukus pour beaucoup descendants d’esclaves surinamiens d’où le non Bushi-nengué ( Bush negroes ou « nègres des bois »)

La communauté amérindienne est principalement composé des peuples  Palikour, Kalinha, Arawak , Galibi, Wayana, Emerillon, Wayampi.

Amériendienne
Amérindienne

La Guyane , destination peu commune , mais sans aucun doute à découvrir !

A suivre sur Jolydays.

A bientôt,

Sources : CEFAN, Université de Laval, Région Guyane

Miguel Etienne-Pain

Miguel Etienne-Pain

Rédacteur en chef

Leave a Comment